C’est quoi la TOB (ou Théorie Organisationnelle de Berne) ?

TOB dessinLa Théorie Organisationnelle de Berne -ou TOB pour les intimes- est une théorie sur le fonctionnement des groupes «organisés» fondée sur les principes et concepts de l’Analyse Transactionnelle (dit « A.T. », toujours pour les intimes).

A qui s’adresse la TOB (théorie organisationnelle de Berne) ?

Cette théorie concerne aussi bien les groupes les plus élémentaires (une réunion de famille même ponctuelle, une équipe de foot) que des organisations plus complexes (telles que les écoles, les associations, les entreprises, les institutions, les pays) à partir du moment où ces groupes sont « organisés ».

La TOB est de ce fait, un outil systémique d‘analyse et de développement du processus humain destiné à développer la collaboration et la performance des groupes dans une dynamique gagnant-gagnant.

La TOB permet à la fois une analyse et une approche globale du système de fonctionnement d’un groupe, d’une entreprise ou d’une organisation.

L’entreprise étant de plus en plus complexe, les parties qui la composent sont interactives : nous avons besoin d’une vision globale, plutôt que d’un découpage plus réducteur.

La Théorie Organisationnelle de Berne permet de définir les points clés devant être analysés, de comprendre les enjeux profonds des groupes de personnes, de choisir les interventions adéquates en fonction des situations rencontrées, ainsi que de mettre en place les actions pour améliorer le bon fonctionnement du groupe. Continuer la lecture

Eric Berne, médecin psychiatre et fondateur de la TOB, avait remarqué, lorsqu’il exerçait dans les hôpitaux, que les patients guérissaient mieux dans certains services ou dans certains hôpitaux. Ces différences s’expliquaient selon lui, en fonction de problèmes dynamiques et structuraux eux aussi, différents : manque de cohésion, imago irréaliste du leader ou trop éloignée entre les membres, absentéisme, manque de motivation à la tâche, présentéisme (être présent au travail, mais ne pas y être en pensée), « turnover » (rotation de l’emploi) et confusions diverses.

Selon Eric Berne, un groupe peut lui aussi «tomber malade». Dans ce cas, il n’arrive plus à atteindre ses objectifs ou le fait avec de plus en plus de difficultés, de moins en moins de plaisir et de moins en moins rendement. Un tel groupe est justifiable d’un accompagnement de type coaching d’équipe.

En effet, tout groupe désire consciemment ou inconsciemment, survivre aussi longtemps que possible. Aussi, chaque personne dans cette lutte, donnera priorité à un aspect différent : certaines personnes protègeront avant tout l’organisation, d’autres défendront d’abord la personne (le leader, leurs amis, les membres du groupe), d’autres encore maintiendront envers et contre tout, leur loyauté à l’idéal du collectif défendu.

TOB schémaLe point de vue de Berne sur l’organisation est riche de promesses. Berne nous a légué une théorie très concrète, qui a été ensuite développée et mise en forme par Elliot M. Fox. Le but de Fox est de synthétiser certains thèmes mis en évidence par Eric Berne, et d’en souligner les liens essentiels afin de les rendre plus accessibles.


Le schéma suivant fournit un tableau synoptique des principaux concepts mis en évidence par Eric Berne :

TOB groupes

Et vous ? Utilisez-vous la TOB ou le schéma de FOX ? Dans quels cas ?…

N’hésitez pas à commenter !!…

Pour publier un commentaire, c’est encore un peu plus bas ci-dessous dans la zone “Je laisse un commentaire” (si vous êtes dans l’article) ou bien cliquez sur la petite bulle format BD à côté du titre de l’article (si vous êtes en dehors de l’article)… Merci d’avance pour votre partage !…

L’Appreciative Inquiry (advanced) : où passer une certification ?

 

coahing avec appreciative inquiryL’Appreciative Inquiry est sans doute le meilleur outil d’accompagnement des équipes et des organisations que j’ai rencontré à ce jour. De mon point de vue, voilà un outil que non seulement tout coach ou consultant qui accompagne le changement dans les entreprises, devrait avoir dans sa besace, mais auquel on devrait aussi former les futurs DRH et cadres dirigeants.

Pour ceux qui découvrent l’Appreciative Inquiry (ou AI), je vous invite à lire mon article de décembre : “L’Appreciative Inquiry, c’est quoi ?”. Vous y découvrirez les origines, les fondamentaux et quelques mots sur l’IFAI (Institut Français de l’Appréciative Inquiry).

Petit rappel pour ceux qui connaissent déjà : l’AI est un outil d’accompagnement collectif des équipes qui se décline en 5 étapes : la Phase DEFINITION dans laquelle l”équipe décide du projet positif à viser, la phase DECOUVERTE qui consiste à “apprécier le meilleur de ce qui est” (les atouts, les forces, les potentiels, les ressources), la phase DEVENIR ou DREAM qui consiste à rêver “ce qui pourrait être” et à bâtir une vision partagée du futur, la phase DECISION de “ce qui devrait être” (consistant à co-construire l’avenir de manière innovante, et enfin la phase DEPLOIEMENT, c’est-à-dire la phase de mise en place des projets de changement de “ce qui sera”. Voilà les concepts que vous découvrirez, mais surtout que vous expérimenterez en phase 1. Continuer la lecture

La phase 1 du programme de certification du programme de l’IFAI validé par les fondateurs David COOPERRIDER et Ron FRY est déjà passionnante… alors que dire de la phase 2 ? 🙄  Elle vous donnera des ailes !…  😆

En effet, la phase ADVANCED réunit une communauté de praticiens qui échangent leurs premières expériences de mise en place et qui contribuent, tour à tour, à faire avancer les projets de chacun, transformés pour l’occasion en ateliers participatifs AI de réflexion et d’échanges : une expérience “in-vivo” de l’intelligence collective en action, déployée au service des autres. Ce forum ouvert de co-apprentissage est puissant en soi, et est aussi ponctué des apports théoriques de Ron FRY, co-fondateur de l’AI, qui se déplace en France pour l’occasion, avec dans ses bagages, plein d’expériences et de vécu riche et varié à partager sur le sujet.

J’ai coutume de dire -et de penser- que les Etats-Unis ont toujours quelques années d’avance sur nous en matière de pratiques managériales et de développement en leadership et en Ressources Humaines. Vous voulez avoir une longueur d’avance ? Regardez ce qui fonctionne outre-Attlantique et mettez le en place en France : nul doute que vous serez les précurseurs d’un mouvement global.

Je fais aussi le pari qu’après trois jours comme je viens de passer avec Ron FRY, Jean Pagès, Jean-Christophe Barralis et la communauté de praticiens AI en route vers la certification, vous ne verrez plus le monde exactement de la même manière…  😆 Vous vous surprendrez à rêver de projets AI en entreprise, de relations AI dans votre famille… bref d’un “monde AI” où l’on s’intéresserait d’abord à tout ce qui marche, fonctionne, donne de l’énergie pour en faire davantage: s’appuyer sur ses forces et potentiels pour faire davantage de ce qui marche.

Votre envie sera renforcée par vos premiers projets et vos premières mises en place réussies, mais aussi par vos premiers entretiens BAWB (Business as an Agent of World Benefit).  En effet, le processus de certification requiert une première expérience AI documentée sous la forme d’un rapport synthétique, ainsi que le compte-rendu de trois entretiens de “personnes appreciatives”, c’est-à-dire ayant contribué à la mise en place d’un monde meilleur, via une pratique entrepreneuriale. Bonne nouvelle ! Il en existe plein… et pas seulement aux USA ! Même chez nous ! Dingue, non ?…  😆

Ou passer une certification AI en France ?

Jean Pages

Dans le domaine de l’Humain, j’ai déjà dû le dire : il y a des personnes qui forment… et il en est d’autres qui inspirent. Personnellement, je préfère me faire accompagner par ces dernières. Quand je rencontre des personnes qui “font ce qu’elles disent et disent ce qu’elles font”, et surtout qui incarnent dans leur attitude, les valeurs qu’elles prônent et défendent, cela me réconcilie immédiatement avec l’Humanité… et cela me donne beaucoup d’espoir sur le fait que oui, cela vaut le coût de se battre et d’y croire, puisqu’il y en a d’autres qui ouvrent la voie et montrent l’exemple. Never ever give up ! 😉  

 

J’ai testé pour vous : après la phase 2, je continue à penser que Jean Pages, fondateur et gérant de l’IFAI, et Jean-Chistophe Barralis son associé, sont l’incarnation même des valeurs de l’Appreciative Inquiry. La compétence associée à la générosité : tout ce que j’aime !  😆 De plus, c’est l’IFAI qui, à ma connaissance, a formé les autres formateurs AI en France: alors autant se former à la source, chez les pionniers !…

Pour en savoir plus, le site de l’IFAI : http://www.ifai-appreciativeinquiry.com

Et pour ceux qui ont déjà suivi la formation de praticien, vous pouvez vous inscrire au groupe d’échange créé par l’IFAI sur Linkedin (c’est un groupe actif !).

IFAI Jean PagesJ. Pagès – MO Pirus  – Ron Fry – JC Barralis

Et vous ?  Connaissez-vous l’Appreciative Inquiry ? L’avez-vous déjà utilisé dans vos équipes ou dans votre entreprise ? Si oui, ça s’est passé comment ?

N’hésitez pas à partager vos ressentis et votre expérience en commentant cet article. Votre commentaire est précieux !…

(Pour publier un commentaire, cliquez sur la petite bulle format BD à côté du titre de l’article… Merci d’avance pour votre partage !…)

 

 

 

 

 

 

 

La Gestalt, c’est quoi ?

gestalt

 «  ….la quoi, t’as dit ??!!??…. »  😯

– la Gestalt.

– Gestalt ??! euh… C’est quoi ????…   🙄

– C’est une forme de psychothérapie. Ca vient de l’allemand. Ca veut dire « prendre forme, émerger.»

– …et c’est bien ??… Ah oui, c’est pas le truc où l’on parle aux coussins ??… 😆 Continuer la lecture

– Ca peut arriver, mais cela ne se résume pas à cela, loin de là… Et heureusement d’ailleurs !!!… (NDLR : pour info, “parler aux coussins”, c’est faire de “l’abréaction émotionnelle”: c’est l’un des outils utilisés, qui consiste à exprimer à un objet tiers, ce qui ne peut pas être exprimé au sujet concerné. C’est quand même plus sérieux comme concept “abréaction émotionnelle”, non ?…  😉 )

– Sans blague, tu t’intéresses à cela toi ?!!… et c’est pas trop “allumé”, ton truc ???… »

J’ai l’impression que toutes mes conversations sur la Gestalt démarrent comme cela !… 😆 Il est temps de réhabiliter la Gestalt et de faire davantage connaître “ce qui marche”.

Mais c’est quoi la Gestalt ?

La Gestalt est avant tout une approche phénoménologique et une psychothérapie humaniste existentielle, qui met au centre de sa pratique, la relation.

Cette approche a été élaborée collectivement par un groupe réuni autour de Fritz Perls (psychanalyste allemand) et de son épouse Laura, ainsi que de Paul Goodman (intellectuel new-yorkais).

La Gestalt met l’accent sur la prise de conscience du processus de chaque situation, notamment du processus qui émerge dans l’Ici et Maintenant.

Pour ce faire, elle réhabilite ce qui est éprouvé, c’est-à-dire le ressenti émotionnel et physique de l’être humain dans un champ à 5 dimensions essentielles : sensorielle, affective, intellectuelle, sociale et spirituelle.

La Gestalt propose une méthodologie qui s’intéresse particulièrement au contact authentique avec les autres et à la mise en relation par l’expression des émotions.

Elle favorise ainsi un “ajustement créateur” de l’individu à l’environnement, ainsi qu’une prise de conscience des dysfonctionnements, le plus souvent anachroniques et à l’origine de conduites répétitives et/ou pathologiques.

La Gestalt se situe dans une optique dynamique de changement : elle permet le repérage des processus de blocage ou d’interruption dans le cycle du contact et met en lumière, les inhibitions, les évitements ainsi que les illusions persistantes.

Beaucoup d’approches thérapeutiques tentent d’expliquer les origines des traumatismes. Au delà des aspects théoriques (“cycle de contact”, “frontière contact”, “ajustement créateur”, “forme émergeant du fond”, etc.), la Gestalt intègre des techniques variées, verbales et non verbales, utilisant essentiellement la parole, l’émotion, le rêve, l’imaginaire, la créativité, le mouvement et le corps.

Son originalité est moins dans ses techniques que dans son objectif :

  • augmenter la capacité d’adaptation à des êtres ou des environnements différents,
  • augmenter ou restaurer la liberté de choix,
  • permettre l’intégration des polarités en conflit,
  • développer la conscience de l’instant en tant que processus de guérison et d’équilibre dynamique.

Le plus intéressant de mon point de vue est que la Gestalt place l’individu comme acteur du changement, et la relation comme moteur de ce changement.

Elle devient de fait un outil de développement personnel intéressant en soi et l’on comprend qu’elle est de plus en plus utilisée dans le champ des organisations, soit comme outil de coaching, soit dans le cadre de formation ou pour l’accompagnement au changement.

Au delà d’un travail thérapeutique personnel approfondi qui manque cruellement à certains, la Gestalt peut venir compléter efficacement la boite à outils du coach ou du formateur et venir nourrir une posture phénoménologique, dont l’efficacité n’est plus à démontrer.

Pour aller plus loin : les ateliers, stages ponctuels et formations de l’EPG ou Ecole Parisienne de Gestalt (franchement de l’or en barre, cette école !… et je pèse mes mots !!…)

… et juste pour rigoler, vous voyez quoi dans le dessin ci-dessus ??…

Vous êtes sûr ?….  😆

gestalt therapie

Et vous ? Connaissez-vous la Gestalt ? Quelle en est votre expérience ?…

N’hésitez pas commenter cet article. Votre commentaire est précieux !…

Pour publier un commentaire, c’est encore un peu plus bas ci-dessous dans la zone « Je laisse un commentaire » (si vous êtes dans l’article) ou bien cliquez sur la petite bulle format BD à côté du titre de l’article (si vous êtes en dehors de l’article)… Merci d’avance pour votre partage !…

 

 

.

 

Formation Elément Humain Phase 1: les points à vérifier

 

Element humain will schutz

Les stages de formation Elément Humain Phase 1 doivent OBLIGATOIREMENT répondre à certains critères en termes de contenu comme de forme…. que tous les formateurs ne respectent -malheureusement- pas, persuadés de leur bon droit d’adapter une méthode… qui ne leur appartient pas.

“On ne souffre pas de ce que l’on ne connait pas.” Il se peut que vous découvriez un peu tard, au moment de vous inscrire à la certification en phase 2 par exemple, que ce que l’on vous a présenté comme la méthode Schutz est avant tout, une version re-visitée de la dite-approche. Continuer la lecture

Les conséquences ? Vous risquez tout simplement de passer à côté de certains fondamentaux de l’approche Schutz (les questionnaires FIRO Behavior, Feeling et Self, ainsi que l’analyse et l’interprétation de leur charte respective par exemple), qui vont cruellement vous manquer quand ce sera à votre tour de co-animer et qui enrichissent également les autres aspects de la méthode (exercices physiques, imagerie, “microlab”). Vous risquez aussi de devoir compléter votre premier stage, par quelques jours de formation complémentaires -à vos frais-, afin d’acquérir ce qui a été écarté de votre apprentissage. Voilà qui est déjà gênant sur le principe, en tant que particulier, mais qui devient encore plus problématique lorsque l’on se forme en tant que coach.

La Schutz Company a pourtant pris le soin de normer le marché de la formation Elément Humain, afin d’éviter les dérives de tout ordre (y compris sectaires), l’une des principales étant qu’une approche de type “développement personnel” soit utilisée à des fins thérapeutiques… par des personnes non formées à la thérapie. Ethan Schutz, le fils de Will est très vigilant sur ce point : les certifiés LHEP ne sont PAS des thérapeutes… même si certains s’auto-proclament comme tels sans aucun diplôme l’attestant.

La méthode Schutz est tellement riche et puissante qu’il est facile pour un formateur-coach, surtout s’il/elle n’est pas supervisé(e), de croire que les résultats obtenus sont le seul fruit de sa propre façon, unique et singulière, d’animer le séminaire. Ce débat n’a pourtant pas lieu d’être, car la façon de délivrer le séminaire est définie au mot près par la Schutz Company… et c’est bien là le problème: quand certain(e)s décident d’animer ce stage “à leur manière”, oubliant leur engagement déontologique à respecter une méthode, qu’ils n’ont pas le droit -légal cette fois-ci- de modifier.

Vous rencontrerez aussi des intervenant(e)s qui vont “oublier” de vous distribuer le manuel officiel du participant “La Pierre Angulaire”. Ces dernier(e)s n’hésitent pas à le substituer par leur propre version… 😥 Au diable le Copyright et la déontologie ! “Faites comme je dis, mais ne faites pas comme je fais.” Après tout, c’est bien connu, les promesses n’engagent que ceux qui les écoutent.  🙄

OUI, je suis d’accord : TOUT CECI N’EST PAS OK. Et encore moins quand on enseigne les principes de l’Elément… -comment déjà ?-  Ah oui, Elément HUMAIN (!). 

Ceci me fait conclure que plus je vieillis, plus je me rends à cette évidence : peu importe les discours,

SEULS COMPTENT LES ACTES…. car les faits sont têtus.

Vous êtes désormais prévenu. A vous de bien vous renseigner… et voici quelques clefs pour éviter les déconvenues ultérieures.

Que doit IMPERATIVEMENT respecter un stage de certification Elément Humain phase 1 digne de ce nom ?

Les éléments INCONTOURNABLES devant être abordés dans les modules d’un stage Elément 1 sont :

  • Les concepts de Vérité / Ouverture
  • Le concept de Choix
  • L’Elément Comportement : Element B (Behavior) – Questionnaire Firo B
  • L’Elément Sentiment : Element F (Feeling) –  Questionnaire Firo F
  • L’Elément Soi : Element S (Self) – Questionnaire Firo S
  • L’estime de soi : la ligne de vie
  • Les mécanismes de Défense
  • La Compatibilité : les Rôles et les Atmospheres, la compatibilité, les stades de développement d’une équipe
  • Le Travail en équipe : l’Index de Compatibilité d’une équipe (TCI)
  • Les relations de travail : Elément W
  • …et bien sûr, le Manuel Officiel du Participant “La Pierre Angulaire” doit vous être distribué

Ce n’est pas moi qui le dit…. mais la Schutz Company !… (voir l’extrait en anglais ci-dessous).

Il faut le savoir : ces consignes sont parfois volontairement ignorées par certain(e)s formateur(s)/formatrice(s) et ce, malgré les instructions explicites de la Schutz Company. Par exemple, certains descriptifs de stages mentionnent que “le tarif inclut les questionnaires FIRO” : ces derniers vous seront distribués, mais ne seront ni traités, ni analysés pendant votre stage. La mention n’a pour seul but que d’endormir la vigilance de la Schutz company…  👿

Il faut savoir que la Schutz Company a interdit à certain(s) coach(s) certifié(s) français de continuer à utiliser la méthode Schutz. Bien sûr ces coachs ne vous le diront pas. Pour savoir si le formateur est concerné par ce retrait de licence, adressez-vous à la Schutz Company et vérifiez par vous-même. Ne vous laissez pas endormir par une certification qui n’est plus valable !

Personnellement, quand j’achète une formation, j’aime bien avoir accès à l’ensemble de ce qui était prévu… et non que l’on décide pour moi, de ce qu’il convient (ou non), de me priver. De quel droit ? Au nom de quoi ?…   C’est à moi, et à personne d’autre me semble-t-il, de décider de ce qui me sera finalement utile (ou pas).

J’espère que cet article confrontera certain(e)s intervenant(e)s dans leurs pratiques et qu’au pire, il avertira le client, particulier ou coach, des points de vigilance à conserver.

Extrait des documents diffusés aux formateurs par la Schutz Company : 

MINIMUM REQUIREMENTS FOR THE HUMAN ELEMENT® PROGRAM
 
All topics listed are to be discussed so that participants have at minimum an intellectual understanding of them. All instruments are to be completed except those with an (*). These may be simply described and given for homework. Modules are to be presented in accordance with THE HUMAN ELEMENT® Leaders Manual. Modifications must be approved in advance and in writing by The Schutz Company.
 
  1. A minimum of forty (40) hours of classroom work is required. It is mandatory for participants to use the BCon/TSC approved workbook for this course.
  2. The following modules must be included in The Human Element Workshop and include topics, instruments, and activities except where noted:
  1. Truth/Openness: Element T*
  2. Choice
  3. Behavior: Element B – Firo Element B
  4. Feelings: Element F – Firo Element F
  5. Self: Element S – Firo Element S
  6. Self-Esteem: Lifeline, FIRO Element E*
  7. Defenses: If Only…
  8. Compatibility: Role and Atmosphere compatibility, Stages of Group Development
  9. Teamwork: Team Compatibility Index (TCI)
  10. Work Relations: Element W, Element P*, Element C*
Optional
  1. Health
  2. Decision Making: Concordance
  3. Leadership
  4. Job Fit: Element J

element humain logo

N’hésitez pas à partager vos ressentis, vos émotions et vos idées en commentant cet article. Votre commentaire est précieux !…

(Pour publier un commentaire, cliquez sur la petite bulle format BD à côté du titre de l’article… Merci d’avance pour votre partage !…)

Le rêve parfumé d’Elisabeth…

 

DSC01127Réaliser mes rêves et aider les autres à réaliser les leurs a toujours été une grande source de motivation et de plaisir dans ma vie. Tout comme rencontrer d’autres personnes en marche vers leurs rêves : quelles qu’elles soient, les aventures de vie me fascinent.

Le temps apportant souvent de la densité aux existences, plus je vieillis, plus je rencontre des personnes incroyables, au parcours fascinant. Elisabeth PROAL, fondatrice du Mas des Parfums à Grasse, en fait partie.

Elisabeth PROAL est une passionnée qui vous enchantera. Une passionnée des matières premières d’abord, qui s’est tout naturellement enthousiasmée pour les essences et les parfums ensuite, lors de son arrivée à Grasse, il y a un quart de siècle. Les plus grands du Monde de la Parfumerie ne s’y sont pas trompés : ce n’est pas un hasard si Elisabeth PROAL s’est fait repérer, malgré sa profonde modestie, et a travaillé pour Chanel notamment, pendant plus de 25 ans. Continuer la lecture

Elisabeth fait partie de celles qui ne font pas les choses à moitié : chimiste de formation, elle a complété son expérience déjà très riche, par le diplôme du Grasse Intitute Parfumery, l’une des meilleures formations dans le domaine.

Laboratoire d'Elisabeth Proal« Toucher, Sentir, Créer » est son leitmotiv, un art de vivre qu’elle partage avec enthousiasme, dans son atelier installé dans un authentique Mas du XVIIIème siècle, accroché à la montagne, avec vue sur mer. Elle y a aménagé son laboratoire, dans lequel elle formule ses propres notes olfactives. Inutile de préciser qu’Elisabeth est un nez : ses créations sentent merveilleusement bon et sont incroyablement raffinées.

Créer votre parfum à partir de ce que propose Elisabeth, c’est réunir des compositions de senteurs déjà subtilement assemblées par ses soins : un gage de réussite pour le vôtre.

Au début de l’aventure, c’est cette passion des matières premières et des essences qu’Elisabeth voulait partager avec les touristes de passage à Grasse. Et puis, ses compétences, que dis-je, son Art, l’ont emmenée plus loin, dans la création, le développement et le conseil en parfumerie, ainsi que dans la gestion de projet pouvant couvrir tous les aspects d’un laboratoire, des contraintes légales aux contrôles qualité, en passant par l’olfaction et la formulation.

Les Ateliers du Mas des Parfums :

Le Mas des Parfums propose des Ateliers découverte, pour un premier voyage au cœur des senteurs, des Ateliers d’Initiation Olfactive, pour poursuivre l’aventure dans l’exploration des extraits naturels et des matières, ou encore des Ateliers Création, afin d’être soi-même parfumeur et compositeur de sa propre flagrance, unique et personnelle.

Le Mas des Parfums offre désormais un tout nouvel atelier, destiné aux entreprises : l’Atelier Harmonie, en partenariat avec le Blog du Coaching est en effet une formation innovante destinée aux équipes : la création collective d’un parfum de qualité devient une aventure humaine, destinée à mettre en évidence les fonctionnements de chacun au sein d’un groupe et de développer les potentiels du collectif.

Bien au-delà d’un teambuiding ou d’une formation “classique”, il s’agit à travers les prises de décisions collectives, non seulement d’acquérir des clefs nouvelles pour mieux communiquer, s’ouvrir aux autres et mieux collaborer, mais aussi d’augmenter la conscience de ses propres comportements et mécanismes de défense.

L’accompagnement de cette activité passionnante et ludique s’appuie sur les dernières découvertes anglo-saxonnes dans le domaine de la connaissance individuelle et de l’intelligence collective, notamment l’Elément Humain de Will Schutz et l’Appréciative Inquiry qui intègrent la dimension émotionnelle, à la différence des anciennes méthodes, purement intellectuelles (de type Insight ou MBTI), dont on connait aujourd’hui les limites.

Développer l’Harmonie d’une équipe autour de la création d’un parfum est une aventure humaine passionnante… et désormais possible ! Toute équipe étant unique, le programme d’accompagnement sera défini et construit dans ses détails sur mesures et peut être disponible dans votre entreprise, ou au Mas des Parfums à Grasse… si vous voulez joindre l’utile à l’agréable. Cet atelier, à l’identique de ceux déjà proposés par Elisabeth Proal, est également disponible en anglais.

DSC01119

 

Pour en savoir plus :

www.lemasdesparfums.com

 

 

 

Marie-Odile PIRUS

Marie-Odile PIRUS

 

Pour l’Atelier Harmonie, contactez-moi au 06 81 22 77 67 ou par la Fiche contact de ce blog.

 

N’hésitez pas commenter cet article. Votre commentaire est précieux !…

Pour publier un commentaire, cliquez sur la petite bulle format BD à côté du titre de l’article… Merci d’avance pour votre partage !

L’Appreciative Inquiry, c’est quoi ?

AI photoC’est quoi “l’Appreciative Inquiry” ou “l’A.I.” (pour les intimes) ?…

Typiquement le genre de concept où je comprends chacun des mots, mais quand je les juxtapose, je ne comprends plus le sens.

Reprenons calmement :

Appreciative : Ca veut dire “valoriser, estimer ou admirer hautement”, “accorder de la valeur”, “comprendre, reconnaître ce qu’il y a de meilleur autour de nous”, “affirmer les forces, les réussites et les potentiels”, “percevoir ce qui donne vie ( santé, vitalité , excellence…)”. Les synonymes sont valoriser, priser, estimer, honorer.

Inquiry signifie “enquêter, explorer, découvrir, poser des questions”, mais aussi “être ouvert pour voir de nouveaux potentiels et possibilités.”. Les synonymes sont : découverte, recherche, étude, exploration systématique.

L’Appreciative Inquiry est donc une approche qui valorise et apprécie l’existant et aide à identifier les développements et potentiels. Continuer la lecture

L’Appreciative Inquiry est née à la fin des années 80 au sein de l’Université Case Western Reserve University de Cleveland. Elle a été co-créée par les Professeurs David COOPERRIDER et Ron FRY,  tous deux Dr en psychologie des organisations.

C’est une méthode participative et constructive, essentiellement au service du développement des organisations et des équipes, même si elle peut également être utilisée au service d’un individu.

L’objectif est avant tout d’identifier les facteurs de réussite de l’équipe, du département, de l’entreprise ou de l’institution concernée.

Un projet AI se décline en 5 étapes clefs :

AI projets

Ce que j’aime dans cette approche, c’est qu’il s’agit d’une approche simple (pas de concepts compliqués ici), relativement facile à mettre en oeuvre (en fonction de la taille du groupe concerné et de ses enjeux bien sûr) et aussi : c’est une DEMARCHE POSITIVE, qui permet d’organiser les idées et les hommes, et de favoriser le passage de la “bêtise collective” à “l’intelligence collective“. Tout cela, dans le contexte actuel, fait du bien…. surtout en France !

Le genre d’outil auquel tout le monde devrait se former un minimum, au moins en entreprise.

Nul doute que cela changerait non seulement l’ambiance morose de beaucoup de boites, mais aussi la façon d’aborder les problèmes, de les résoudre et d’envisager l’avenir.

Bonne nouvelle : l’AI débarque de plus en plus en France !… et pour devenir “Praticien AI”, j’ai testé pour vous, l’I.F.A.I. (Institut Français d’Appréciative Inquiry) que je vous recommande vivement.

Pourquoi l’IFAI plus qu’un autre, me direz-vous ?

Parce que Jean Pages, son fondateur et gérant, est l’incarnation même des valeurs de l’Appreciative Inquiry ; il y a des personnes qui forment et il en est d’autres qui inspirent : c’est toute la différence.

Personnellement, j’aime bien les gens qui disent ce qu’ils font et qui font ce qu’ils disent : c’est reposant. Je dirais même : c’est “congruent” ….si j’étais coach !… 😆

Et quand je rencontre des personnes compétentes, généreuses, qui conjuguent Humilité et Humanité, cela me donne envie de les faire connaître et de leur consacrer un article sur mon blog !…

Pour en savoir plus, le site de l’IFAI : http://www.ifai-appreciativeinquiry.com

Et pour ceux qui ont déjà suivi la formation de praticien, vous pouvez vous inscrire au groupe d’échange créé par l’IFAI sur Linkedin (c’est un groupe actif !) : 

Jean-Christophe Barralis (g.) et Jean Pages (dr.)

J-C Barralis (g.) et Jean Pages (dr.)

Et vous ?  Connaissez-vous l’Appreciative Inquiry ? L’avez-vous déjà utilisé dans vos équipes ou dans votre entreprise ? Si oui, ça s’est passé comment ?

N’hésitez pas à partager vos ressentis et votre expérience en commentant cet article. Votre commentaire est précieux !…

(Pour publier un commentaire, cliquez sur la petite bulle format BD à côté du titre de l’article… Merci d’avance pour votre partage !…)

L’Elément Humain (Will Schutz) : histoire et évolution (vidéo sous-titrée)

 

Ethan Schutz ParisQui, mieux qu’Ethan Schutz, le fils de Will Schutz, peut résumer ce qu’est l’Elément Humain et ce qu’il peut apporter aux individus et aux organisations ?

Voici donc résumé et clairement expliqué l’historique de cet outil et de son indicateur psychométrique (le questionnaire Elément B est utilisé aujourd’hui, fondé sur le FIRO), son évolution et ses multiples applications pour mieux se comprendre individuellement, mieux fonctionner en équipe et au final, créer plus de valeur quand il est déployé et appliqué en entreprises.

Je suis étonnée que l’Elément Humain ne soit pas plus connu en France et plus utilisé par les DRH.

Je ne peux que vous inviter à regarder cette courte vidéo, sous-titrée en français, qui vous donnera une première vision synthétique et claire de ce bel outil qu’est l’Elément Humain

(Spéciale dédicace pour celles et ceux qui hésitent à s’inscrire en phase 2 : cette vidéo permet de constater que – ô miracle ! – Ethan est 100% compréhensible… et au pire, il y a la traduction simultanée pour celles et ceux qui n’ont pas écouté leur prof d’anglais plus jeune… Je ne vise personne bien sûr !…  😉 )

Continuer la lecture

Et vous ? Connaissez-vous l’Elément Humain ? L’avez-vous déjà vu croisé dans votre milieu professionnel ? Qu’en pensez-vous ?

N’hésitez pas à commenter cet article et cette vidéo en me laissant un commentaire…

(Pour publier un commentaire, cliquez sur la petite bulle format BD à côté du titre de l’article… Merci d’avance pour votre partage !…)

L’Elément Humain de Will Schutz: en deux mots, c’est quoi ?

 

will schutz element humain 2

L’Elément Humain de Will Schutz, c’est quoi ?

Le modèle de l’Elément Humain présente une théorie et une méthode dont le but est d’aider chacun à augmenter sa conscience de soi, son estime de soi, l’acceptation de soi, et de réaliser ainsi pleinement son potentiel humain , individuellement et en tant que membre d’un groupe. L’idée clef est que l’Humain est l’Elément central à partir duquel se développent des relations collaboratives et la confiance.

Quels sont les principes fondamentaux de l’Elément Humain ?

Les principes fondamentaux sont :

LA PRISE DE CONSCIENCE 

Les succès des personnes et des équipes reposent sur la capacité de se comprendre soi-même et de comprendre les autres

LA VERITE

Dire la vérité est la meilleure voie pour résoudre les difficultés personnelles et interpersonnelles.

LE CHOIX

Le pouvoir s’acquiert en choisissant soi-même sa propre vie.

LA PRESENCE PERSONNELLE

Les personnes obtiennent de meilleurs résultats quand elles sont présentes à elles-mêmes, en possession de leurs moyens.

 Les 3 dimensions centrales du modèle de l’Elément Humain sont : 

– L’inclusion 

C’est la dimensión en rapport avec le nombre approprié de contacts que l’on a avec les autres. Quand une personne inclut les autres, elle a des activités AVEC, fait des choses AVEC, initie la relation et s’intéresse aux autres.

– Le contrôle 

C’est la dimensión en rapport avec le niveau approprié de contrôle qu’un individu exerce sur les autres. Il est posible de mettre le contrôle en parallèle avec le fait d’être dominant ou non-dominant et d’être au-dessus ou en dessous. Quand une personne contrôle, elle prend les choses en main, a de l’impact, décide et prend en charge.

– L’ouverture

C’est la dimensión en rapport avec le niveau approprié d’ouverture, c’est-à-dire avec le fait d’être ouvert ou fermé vis-à-vis des autres. Quand une personne s’ouvre aux autres, elle est sincère, authentique et exprime ses vrais sentiments.

Il est essentiel de bien comprendre ces trois dimensions pour comprendre comment la conscience de soi et l’estime de soi peuvent être développées au sein d’un groupe ou d’une organisation.

Le questionnaire Elément B issu de la méthode de Schutz permet d’évaluer ses préférences comportementales sur ces trois dimensions (inclusion, contrôle, ouverture)  grâce à une grille de notation qui permet de comparer la perception que l’on a de soi, avec la perception idéale que l’on aimerait avoir de soi ainsi qu’avec la perception que les autres ont de soi. 

Et vous ? Connaissez-vous le modèle Elément Humain de Will Schutz ? Vous en pensez-quoi ?

N’hésitez pas à me donner votre avis en commentant cet article !…

(Pour publier un commentaire, cliquez sur la petite bulle format BD à côté du titre de l’article… Merci d’avance pour votre partage !…)

L’Elément Humain de Will Schutz : certification (Phase 1)

Element humain will schutzL’Elément Humain de Will Schutz, c’est quoi ?

Pour les novices, le modèle de l’Elément Humain présente une théorie et une méthode dont le but est d’aider chacun à augmenter sa conscience de soi, son estime de soi, l’acceptation de soi, et de réaliser ainsi pleinement son potentiel humain, individuellement et en tant que membre d’un groupe. L’idée clef est que l’Humain est l’Elément central à partir duquel se développent des relations collaboratives et la confiance.

Pourquoi passer sa certification Phase 1 de l’Elément Humain de Will Schutz ?

Il peut y avoir deux motivations principales pour suivre ce stage : d’un point de vue développement personnel tout d’abord, pour développer son estime de soi, sa confiance et son leadership; d’un point de vue professionnel ensuite : je pense notamment aux coachs et aux RH en recherche de nouveaux outils autour du développement de la personne et de l’intelligence collective.

Tout coach en recherche de certification trouvera de nombreux stages de certification qui présenteront différents outils et concepts se situant sur le plan intellectuel et analytique.

Mais il y a plus intéressant, croyez-moi… 

Dans le domaine du développement personnel et du coaching, les expériences les plus intéressantes -de mon point de vue- ne sont pas celles que l’on vît avec la tête, mais bel et bien celles qui se ressentent et se vivent de l’intérieur, sur le plan émotionnel, avec le coeur.

Je connais trop l’angoisse de m’engager dans un stage ou une formation avec la peur de ne pas avoir fait le bon choix, pour ne pas partager avec vous, mes bons tuyaux : de tous les outils et approches que j’ai faite dans mon parcours de DRH et de formation en coaching, l’Elément Humain est de loin, l’approche la plus puissante que j’ai rencontrée.

Bien sûr, le même outil peut être présenté de manière inintéressante ou passionnante selon la personne qui vous le fera découvrir… De nombreux coachs certifiés Phase II par Ethan Schutz proposent des stages Elément Humain : il devient difficile de s’y retrouver.

Pourtant certaines personnes certifiées Elément Humain, ne sont pas forcément certifiées par une Ecole de Coaching ou, pire encore, n’ont aucune expérience de gestion de groupes.

Dans le domaine du développement personnel, cela peut être un critère de se former avec une personne qui a les pieds sur terre (ce qui n’exclut pas d’avoir la tête dans les étoiles). Renseignez-vous sur la formation, le parcours, l’expérience de la personne qui vous accompagnera.

Je l’ai dit plus haut : il est essentiel de ne pas seulement COMPRENDRE certains outils, mais aussi de les VIVRE de l’intérieur, de les RESSENTIR.

C’est en ce sens que l’approche par Elément Humain est exceptionnelle : non seulement vous comprendrez les concepts de Will Schutz, mais surtout vous les EXPERIMENTEREZ grâce à des exercices et des mises en situations particulièrement bien pensées et efficaces.

Même si vous êtes habitué aux stages de développement personnel, vous vivrez une expérience unique, un voyage intérieur incroyable à la rencontre de vous-même, de vos croyances, de vos peurs, de vos limites…pour mieux en prendre conscience, les apprivoiser , les transformer et gagner en liberté.

Will Schutz a en effet élaboré un véritable laboratoire expérimental de Soi (dont le plus connu est le “micro Lab”) que je recommande à tous, et dans lequel vous serez accompagné aussi loin que vous serez prêt à aller dans votre propre découverte.

Avec l’Elément Humain, non seulement vous vivrez une semaine émotionnellement intense, mais vous aurez aussi la joie d’être allé un peu plus loin dans votre propre connaissance de vous-même et dans la façon d’échanger avec les autres.

Et vous ? Avez-vous déjà suivi une formation à l’Elément Humain ? Qu’en avez-vous retiré ??

N’hésitez pas commenter cet article. Votre commentaire est précieux !…

Pour publier un commentaire, cliquez sur la petite bulle format BD à côté du titre de l’article… Merci d’avance pour votre partage !

 

Où passer une certification AT (Analyse Transactionnelle) 101 ?

Passer une certification Analyse Transactionnelle AT 101 est une étape (quasi) indispensable dans la boîte à outils des coachs, tant cette analyse est utilisée en coaching.

L’AT est en effet tellement importante que certaines écoles de coaching lui dédient l’essentiel de leur enseignement dans leur formation certifiante en coaching, au risque de négliger d’autres approches, intéressantes également comme l’Elément Humain de Schutz, l’Appreciative Inquiry, le MBTI pour n’en citer que quelques unes… Continuer la lecture

En complément de ma formation à l’Ecole de Coaching de Paris, j’ai voulu approfondir l’AT et j’ai assisté cette semaine aux journées AT 101 délivrées par la formatrice (et coach) Dode Laurant.

Autant vous prévenir : je suis un public difficile et j’ai souvent été déçue par le niveau des formateurs que j’ai croisés, que ce soit à titre individuel ou dans mes fonctions de DRH. C’était souvent moyen, bien sans plus…bref, pas de quoi se relever la nuit !

Passer la certification AT 101 avec Dode Laurant, c’est différent !

C’est redécouvrir l’AT avec une passionnée qui vous expliquera avec une grande fraîcheur les fondamentaux, illustrant ses propos de multiples exemples concrets et éclairants. Bref, vous ne perdrez ni votre temps, ni votre argent et vous n’aurez ensuite qu’une envie : approfondir davantage cet approche passionnante en coaching !

Pour aller plus loin : http://www.ecole-coaching-paris.fr/formations.php?idFormation=2

Et vous ? Que pensez-vous de l’AT ? Quelle est votre expérience de cette approche ??

N’hésitez pas à partager votre expérience en me laissant un commentaire… Ca m’intéresse !!…