L’Appreciative Inquiry, c’est quoi ?

AI photoC’est quoi « l’Appreciative Inquiry » ou « l’A.I. » (pour les intimes) ?…

Typiquement le genre de concept où je comprends chacun des mots, mais quand je les juxtapose, je ne comprends plus le sens.

Reprenons calmement :

Appreciative : Ca veut dire « valoriser, estimer ou admirer hautement », « accorder de la valeur », « comprendre, reconnaître ce qu’il y a de meilleur autour de nous », « affirmer les forces, les réussites et les potentiels », « percevoir ce qui donne vie ( santé, vitalité , excellence…) ». Les synonymes sont valoriser, priser, estimer, honorer.

Inquiry signifie « enquêter, explorer, découvrir, poser des questions », mais aussi « être ouvert pour voir de nouveaux potentiels et possibilités. ». Les synonymes sont : découverte, recherche, étude, exploration systématique.

L’Appreciative Inquiry est donc une approche qui valorise et apprécie l’existant et aide à identifier les développements et potentiels.

L’Appreciative Inquiry est née à la fin des années 80 au sein de l’Université Case Western Reserve University de Cleveland. Elle a été co-créée par les Professeurs David COOPERRIDER et Ron FRY,  tous deux Dr en psychologie des organisations.

C’est une méthode participative et constructive, essentiellement au service du développement des organisations et des équipes, même si elle peut également être utilisée au service d’un individu.

L’objectif est avant tout d’identifier les facteurs de réussite de l’équipe, du département, de l’entreprise ou de l’institution concernée.

Un projet AI se décline en 5 étapes clefs :

AI projets

Ce que j’aime dans cette approche, c’est qu’il s’agit d’une approche simple (pas de concepts compliqués ici), relativement facile à mettre en oeuvre (en fonction de la taille du groupe concerné et de ses enjeux bien sûr) et aussi : c’est une DEMARCHE POSITIVE, qui permet d’organiser les idées et les hommes, et de favoriser le passage de la « bêtise collective » à « l’intelligence collective« . Tout cela, dans le contexte actuel, fait du bien…. surtout en France !

Le genre d’outil auquel tout le monde devrait se former un minimum, au moins en entreprise.

Nul doute que cela changerait non seulement l’ambiance morose de beaucoup de boites, mais aussi la façon d’aborder les problèmes, de les résoudre et d’envisager l’avenir.

Bonne nouvelle : l’AI débarque de plus en plus en France !… et pour devenir « Praticien AI », j’ai testé pour vous, l’I.F.A.I. (Institut Français d’Appréciative Inquiry) que je vous recommande vivement.

Pourquoi l’IFAI plus qu’un autre, me direz-vous ?

Parce que Jean Pages, son fondateur et gérant, est l’incarnation même des valeurs de l’Appreciative Inquiry ; il y a des personnes qui forment et il en est d’autres qui inspirent : c’est toute la différence.

Personnellement, j’aime bien les gens qui disent ce qu’ils font et qui font ce qu’ils disent : c’est reposant. Je dirais même : c’est « congruent » ….si j’étais coach !… 😆

Et quand je rencontre des personnes compétentes, généreuses, qui conjuguent Humilité et Humanité, cela me donne envie de les faire connaître et de leur consacrer un article sur mon blog !…

Pour en savoir plus, le site de l’IFAI : http://www.ifai-appreciativeinquiry.com

Et pour ceux qui ont déjà suivi la formation de praticien, vous pouvez vous inscrire au groupe d’échange créé par l’IFAI sur Linkedin (c’est un groupe actif !) : 

Jean-Christophe Barralis (g.) et Jean Pages (dr.)

J-C Barralis (g.) et Jean Pages (dr.)

Et vous ?  Connaissez-vous l’Appreciative Inquiry ? L’avez-vous déjà utilisé dans vos équipes ou dans votre entreprise ? Si oui, ça s’est passé comment ?

N’hésitez pas à partager vos ressentis et votre expérience en commentant cet article. Votre commentaire est précieux !…

(Pour publier un commentaire, cliquez sur la petite bulle format BD à côté du titre de l’article… Merci d’avance pour votre partage !…)

18 réflexions au sujet de « L’Appreciative Inquiry, c’est quoi ? »

  1. Merci Marie-Odile,
    Voilà un résumé qui est simple, clair et compréhensible et surtout qui reflète bien l’esprit de cette approche très convaincante et celle qui anime les GO de l’IFAI qui savent si bien transmettre leur enthousiasme !
    Amitiés,
    Francis

  2. Bonjour Marie-Odile
    Parfois lorsque nous quittons une formation la belle énergie des moments partagés finit par s’essouffler voir disparaitre.
    Je constate que AI nous a fait travailler sur l’alliance corps Esprit grâce à Jean et Jean Christophe qui nous ont accompagnés en permettant l’expression avec un grand respect, des différences de chaque personne présente dans notre groupe.
    Un grand merci Marie-Odile de nous permettre de témoigner .
    A bientôt pour poursuivre notre chemin.
    Nadia ALLART

    • L’alliance corps/esprit via l’AI ?…. J’avoue que je n’ai pas particulièrement relevé ce point là, mais pourquoi pas ?!…
      C’est bien là toute la richesse des ressentis -et des témoignages… Merci pour le tien ! A bientôt, Marie-Odile

  3. Chère Marie-Odile,
    J’y étais ! Merci pour ce résumé publié. Comme toi, je recommande chaleureusement aux consultants et coachs qui veulent aller plus avant dans leur capacité à accompagner des collectifs humains vers leur finalité d’organisations vivantes, à participer à une telle formation. Comme ça a été le cas pour moi, ils revisiteront leur expérience à l’aune d’une démarche « complète », cohérente, plutôt simple à concevoir, mais délicate à mettre en oeuvre. C’est pour ce dernier point que la participation à une telle formation a une vraie valeur : l’expérience de vivre un parcours avec un groupe de personnes, aussi diverses soient-elles, ayant en commun de vouloir apprendre et grandir, bien au-delà des outils, dans leur posture.
    Pour cela, oui, comme vous 3, je recommande l’IFAI, Jean Pages et Jean-Christophe, aussi différents soient-ils eux aussi dans leurs styles pédagogiques, c’est tout l’intérêt d’un duo, si vous avez cette chance. Tout est apprentissage ! JM

    • Je confirme : tu y étais et c’était chouette que tu y sois !… Merci Jean-Maurice pour ce commentaire, joliment rédigé, qui résume bien cette formation « qui va au-delà d’une formation » (mais tu le dis bien mieux que moi).

    • L’AI est une approche fort séduisante en effet ! Quel bonheur de se focaliser SUR CE QUI VA BIEN !… Ce n’est pas une attitude très française, il faut bien le reconnaître…
      Je ne peux que vous inviter à aller plus loin avec JC et Jean Pagès dans la démarche. Il est possible de devenir Praticien AI en quelques jours (ce qu’ils proposent est reconnu par les fondateurs de l’AI à Cleaveland), voire CERTIFIE AI (en allant encore un peu plus loin). Une bien jolie aventure !…

  4. Bonjour Marie Odile, je n’ai pas le plaisir de vous connaître, sinon à travers ce blog que je viens de découvrir avec grand plaisir. Je comprends cette démarche de se redéfinir, remâcher, remettre l’AI dans ses propres mots car je viens de faire la même chose. Très confraternellement dans l’esprit et la générosité AI. Elisabeth

    • Merci pour votre sympathique commentaire sur mon blog. En l’occurrence, ma démarche dans cet article était moins de « remettre l’AI dans mes propres mots » que de mettre l’IFAI en lumière, notamment Jean et Jean-Christophe, qui gagnent à être connus. Mon blog générant de plus en plus de trafic, j’aime en faire profiter les belles personnes que je croise. C’est exactement cela, l’esprit AI, n’est-ce pas ?…

  5. Bonjour Marie-Odile

    Merci pour cette formulation simple et claire et votre beau témoignage. Je me permet d’ajouter modestement le mien. Il y a un peu plus de dix ans j’ai suivi ma formation au coaching et parmi les formateurs se trouvait Jean Pages. J’étais encore à l’époque membre de l’équipe de dirigeants d’une grande entreprise. Jean était déjà ce qu’il est aujourd’hui et sa démarche avait cette évidence qui me reconnectait à ce que j’avais fait de mieux dans ma carrière de manager. Je suis certifié depuis cette année, mais l’AI est entrée dans mes pratiques depuis 10 ans et je confirme l’extrême efficacité de cette approche pourtant simple.
    Je me joins à vous pour rendre hommage à Jean et Jean Christophe pour leur engagement et pour ce qu’ils sont. En vous souhaitant et nous souhaitant à tous que 2014 nous apprenne encore plus de nos succès !!! Merci 🙂

  6. Bonjour Marie Odile,

    La lecture de ton billet, de cette belle histoire, sur l’appréciative inquiry ravive des souvenirs riches en émotions, réflexions et apprentissages.
    Développer ses points forts et ses talents pour imaginer et construire une ambition positive pour une organisation constitue une ouverture du champ des possibles dans notre métier d’accompagnant.

    Cette formation que tu as si bien décrite comme « inspirante » ne laisse pas indifférent. C’est avant tout lié à la dynamique collective, à l’apprentissage experienciel et à l’accompagnement empreint d’humilité de l’IFAI.
    Jean Christophe et Jean ont su transmettre leur engagement, leur vision et leur passion.
    Je leur en suis reconnaissant.

    Merci de nous faire apprécier ce qui existe et ce que tu as découvert en nous laissant au travers de ton blog entrevoir ton chemin.

    Avec toutes mes amitiés,

    Benjamin

  7. Bonjour Marie-Odile,

    Je découvre ton blog aujourd’hui. (Merci Google)

    Et merci de cet article, j’avais déjà entendu parler dans une conversation de l’IFAI. A vrai dire le concept ne m’est pas étranger, puisque c’est une notion qui revient souvent en conduite du changement dans les organisations.

    Par des séries de questions on l’utilise pour :

    Identifier les processus de la structure
    Visualiser les processus potentiels à succès
    Mettre en place un plan d’action
    Faciliter la création de critères de succès

    J’étais persuadé que tout cela pouvait très bien se transposé au coaching, et lire ton article, m’a confirmé la chose. MERCI !

    Au plaisir de te lire,

    Jordane

    • Bonjour Jordane, Très heureuse que mon petit blog soit de plus en plus visible via Google ! Merci de l’info !…
      Oui, l’Ai est un très bon outil de coaching, plus orienté accompagnement des équipes et des des organisations. Pour autant, je pense que l’AI est également applicable au coaching individuel. L’IFAI est de mon point de vue le meilleur endroit pour se former car leurs fondateurs en incarnent les valeurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *