Le rêve (im)possible des gamins de Panyee (vidéo)

live-your-dreams-and-never-give-upRéaliser ses rêves est un leitmotiv dans ma vie, pour ne pas dire une (douce) obsession. Dans ma Bucket List, j’ai à ce jour 145 rêves clairement identifiés, dont 103 déjà réalisés et 42 en projets.

Si aujourd’hui, je comprends ce qui dans mon histoire familiale et personnelle m’a poussée dans cette direction, je n’en ai pas pour autant changé de mode de vie. Réaliser mes rêves, aider les autres à atteindre les leur, fait partie de mon art de vivre, de mon ADN.

Evidemment, j’adore tout ce qui a trait à ce sujet. Rien ne me fait plus plaisir que l’histoire d’un rêve qui a vu le jour, d’autant plus s’il était improbable. Quand je vois les autres réaliser des objectifs irréalistes qui en auraient stoppés plus d’un, j’y trouve l’inspiration pour réaliser la liste fantaisiste des miens !… A ce jour, je n’ai pas encore trouvé de meilleure occupation sur Terre que de réaliser mes rêves.

Panyee soccer teamSi comme moi, les histoires des autres vous inspirent, alors vous allez adorer celle-ci. C’est l’histoire vraie de l’équipe de football de Panyee, au sud de la Thaïlande. Une histoire de gosses qui rêvaient de jouer au foot. Rien d’original jusque là, sauf que ces enfants là ne vivent pas sur la terre ferme, mais sur des bateaux. Il en fallait plus pour les arrêter de rêver…

Cette vidéo est l’histoire de leur rêve : créer un terrain de football flottant, monter une équipe et jouer au foot… comme tous les autres enfants de la Terre. Irréaliste quand on vit sur l’eau ? Pas tant que cela !…

Panyee soccer place

Personnellement, j’ai adoré voir leurs doutes, leur obstination, leur succès. SI des gosses y arrivent, pourquoi pas des adultes ? Pourquoi pas moi ? Pourquoi pas vous ?

Quand nous baissons les bras et abandonnons ce qui nous fait vibrer, à qui sommes-nous loyaux ? A qui, morts ou vivants, faisons-nous plaisir ? Sûrement pas à nous…

Et si nous (ré)apprenions à écouter l’enfant libre en nous -celui qui sait EXACTEMENT ce qui nous rend heureux ?

What else pour un lundi matin ?

N’hésitez pas à partager vos ressentis, vos émotions et vos idées en commentant cet article. Votre commentaire est précieux !…

Pour publier un commentaire, c’est encore un peu plus bas ci-deesous dans la zone « Je laisse un commentaire » (si vous êtes dans l’article) ou bien cliquez sur la petite bulle format BD à côté du titre de l’article (si vous êtes en dehors de l’article)… Merci d’avance pour votre partage !…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *