The Bucket List : quels sont mes rêves avant de mourir ?

 

The Bucket List pictureAvez-vous vu le film « The Bucket List » (ou « Sans plus attendre » en version française) ? C’est l’histoire de deux patients du service d’oncologie qui, lorsqu’ils apprennent qu’ils sont condamnés à court terme, rédigent la liste des choses à faire « sans plus attendre » autrement dit, la liste des choses à réaliser avant de mourir. Un film sur la mort, gai et revigorant comme une ode à la Vie. Un film en forme de « wake-up call« .

« La vie étant une maladie mortelle », je me suis sentie très vite condamnée. Dès l’âge de 4 ans, à la mort de ma grand-mère, j’ai compris que je pouvais être dépossédée de ce qui m’était le plus cher (ceux que j’aimais) et que la vie pouvait s’arrêter, comme cela, sans prévenir, sans préavis. Je crois que j’ai commencé à rêver ma vie à cet âge là. J’ai commencé très tôt ma « Bucket List » et j’ai, dès lors, cherché à réaliser mes rêves avec l’acharnement du désespoir.

J’ai longtemps eu peur de « ne pas vivre assez », de « mourir trop tôt ». Comme d’autres font des listes de courses, j’ai pris l’habitude de faire des listes de rêves.

Cette semaine, j’ai rédigé deux listes : la liste des rêves déjà réalisés et celle des choses encore à vivre. C’est un exercice qui m’a fait beaucoup de bien pour deux raisons : la première liste m’a donné la douce satisfaction d’avoir déjà bien vécu : après tout, j’ai déjà nagé avec les baleines à bosse en liberté (en République Dominicaine), crapahuté au Camp de base de l’Everest (coté Tibet), survolé les troupeaux sauvages de l’Okavango en petit coucou, dormi une semaine en Amazonie chez les Indiens (au départ de Manaus),… pour n’en citer que quelques-uns. La deuxième liste m’a fait réaliser ce qu’il restait important à vivre pour moi, où étaient mes priorités existentielles. Moi qui croyais avoir réalisé la plupart de mes rêves, j’en ai finalement identifié quelques uns, qui devraient « me tenir éveillée » encore quelques années  : faire une transat à la voile, faire le tour des Anapurnas en trek, faire la route 66 en Harley, mettre mes compétences au service d’un projet humaniste, etc.

J’ai aussi réalisé quelque chose : IL N’Y A PAS DE PETITS REVES. Il y a des rêves et c’est tout. Chacun des rêves déjà derrière moi, a été la source d’une immense Joie.

Je me souviens d’un conférencier externe chez  MSC Software, le genre « motivational speaker »:  David Taylor, auteur du « Naked Leader » (le Leader Nu). David Taylor nous avait souhaité d’avoir « DES REVES ENORMES ET AMBITIEUX« , car disait-il, « cela prend autant d’énergie de réaliser de grands rêves que des petits ».

Pour mon 50 ème article en ligne sur ce blog -merci de me lire !!- , c’est tout le mal que je vous souhaite en ce lundi et pour votre vie. Comme lui, je vous dis : « HAVE HUGE AMBITIOUS DREAMS !… »

This is your life

Et vous ? Quel est votre plus beau rêve déjà réalisé ? Quel est celui que vous souhaiteriez vraiment vivre avant de mourir ? 

Partagez vos rêves passés et à venir en me laissant un commentaire !….

(Pour publier un commentaire, cliquez sur la petite bulle format BD à côté du titre de l’article… Merci d’avance pour votre partage !…)

2 réflexions au sujet de « The Bucket List : quels sont mes rêves avant de mourir ? »

  1. C’est un très bel article qui ne fait que confirmer ta belle énergie.
    En le lisant je vois ton sourire !
    Je te souhaite de réaliser tous tes BEAUX REVES !
    Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *