La Gestalt, c’est quoi ?

gestalt

 «  ….la quoi, t’as dit ??!!??…. »  😯

– la Gestalt.

– Gestalt ??! euh… C’est quoi ????…   🙄

– C’est une forme de psychothérapie. Ca vient de l’allemand. Ca veut dire « prendre forme, émerger.»

– …et c’est bien ??… Ah oui, c’est pas le truc où l’on parle aux coussins ??… 😆

– Ca peut arriver, mais cela ne se résume pas à cela, loin de là… Et heureusement d’ailleurs !!!… (NDLR : pour info, « parler aux coussins », c’est faire de « l’abréaction émotionnelle »: c’est l’un des outils utilisés, qui consiste à exprimer à un objet tiers, ce qui ne peut pas être exprimé au sujet concerné. C’est quand même plus sérieux comme concept « abréaction émotionnelle », non ?…  😉 )

– Sans blague, tu t’intéresses à cela toi ?!!… et c’est pas trop « allumé », ton truc ???… »

J’ai l’impression que toutes mes conversations sur la Gestalt démarrent comme cela !… 😆 Il est temps de réhabiliter la Gestalt et de faire davantage connaître « ce qui marche ».

Mais c’est quoi la Gestalt ?

La Gestalt est avant tout une approche phénoménologique et une psychothérapie humaniste existentielle, qui met au centre de sa pratique, la relation.

Cette approche a été élaborée collectivement par un groupe réuni autour de Fritz Perls (psychanalyste allemand) et de son épouse Laura, ainsi que de Paul Goodman (intellectuel new-yorkais).

La Gestalt met l’accent sur la prise de conscience du processus de chaque situation, notamment du processus qui émerge dans l’Ici et Maintenant.

Pour ce faire, elle réhabilite ce qui est éprouvé, c’est-à-dire le ressenti émotionnel et physique de l’être humain dans un champ à 5 dimensions essentielles : sensorielle, affective, intellectuelle, sociale et spirituelle.

La Gestalt propose une méthodologie qui s’intéresse particulièrement au contact authentique avec les autres et à la mise en relation par l’expression des émotions.

Elle favorise ainsi un “ajustement créateur” de l’individu à l’environnement, ainsi qu’une prise de conscience des dysfonctionnements, le plus souvent anachroniques et à l’origine de conduites répétitives et/ou pathologiques.

La Gestalt se situe dans une optique dynamique de changement : elle permet le repérage des processus de blocage ou d’interruption dans le cycle du contact et met en lumière, les inhibitions, les évitements ainsi que les illusions persistantes.

Beaucoup d’approches thérapeutiques tentent d’expliquer les origines des traumatismes. Au delà des aspects théoriques (« cycle de contact », « frontière contact », « ajustement créateur », « forme émergeant du fond », etc.), la Gestalt intègre des techniques variées, verbales et non verbales, utilisant essentiellement la parole, l’émotion, le rêve, l’imaginaire, la créativité, le mouvement et le corps.

Son originalité est moins dans ses techniques que dans son objectif :

  • augmenter la capacité d’adaptation à des êtres ou des environnements différents,
  • augmenter ou restaurer la liberté de choix,
  • permettre l’intégration des polarités en conflit,
  • développer la conscience de l’instant en tant que processus de guérison et d’équilibre dynamique.

Le plus intéressant de mon point de vue est que la Gestalt place l’individu comme acteur du changement, et la relation comme moteur de ce changement.

Elle devient de fait un outil de développement personnel intéressant en soi et l’on comprend qu’elle est de plus en plus utilisée dans le champ des organisations, soit comme outil de coaching, soit dans le cadre de formation ou pour l’accompagnement au changement.

Au delà d’un travail thérapeutique personnel approfondi qui manque cruellement à certains, la Gestalt peut venir compléter efficacement la boite à outils du coach ou du formateur et venir nourrir une posture phénoménologique, dont l’efficacité n’est plus à démontrer.

Pour aller plus loin : les ateliers, stages ponctuels et formations de l’EPG ou Ecole Parisienne de Gestalt (franchement de l’or en barre, cette école !… et je pèse mes mots !!…)

… et juste pour rigoler, vous voyez quoi dans le dessin ci-dessus ??…

Vous êtes sûr ?….  😆

gestalt therapie

Et vous ? Connaissez-vous la Gestalt ? Quelle en est votre expérience ?…

N’hésitez pas commenter cet article. Votre commentaire est précieux !…

Pour publier un commentaire, c’est encore un peu plus bas ci-dessous dans la zone « Je laisse un commentaire » (si vous êtes dans l’article) ou bien cliquez sur la petite bulle format BD à côté du titre de l’article (si vous êtes en dehors de l’article)… Merci d’avance pour votre partage !…

 

 

.

 

5 réflexions au sujet de « La Gestalt, c’est quoi ? »

  1. Bonsoir Marie Odile
    Du coup si j’ai bien tout lu et tout compris : c’est une psychotherapie qui en plus nous donne des outils dans l’ accompagnement de nos clients?
    Où peut on se renseigner pour en trouver un ( bien) près de chez soi ( c à d en dehors de PARIS!!!)?
    Au plaisir de te lire
    A bientôt
    Laurence

  2. Bonjour Laurence,
    Oui, c’est exactement cela ! La posture gestaltiste me parait TRES efficace….
    Pour apprendre la posture Gestaltiste en coaching, il y a de très bonnes formations chez Epoké, à Paris et à Lyon. Pour se former à la Gestalt et faire d’une pierre, deux coups, en suivant soi-même une psychothérapie de groupe (bien plus engageante que les séances individuelles), il y a les groupes continus de l’EPG (l’Ecole Parisienne de Gestalt), qui reste l’Ecole la la plus réputée : il y a des groupes continus à Paris, en provinces et même en Suisse. Il y a quelques autres écoles de Gestalt en Provinces qui tirent leur épingle du jeu, notamment à Bordeaux, Rennes et Lille. Tout dépend où se situe ton « chez toi ». En individuel, chez les thérapeutes comme chez les coachs, l’excellent côtoie le lamentable… et mieux vaut tomber sur de l’excellent ! J’ai ma petite liste d’excellents avec quelques noms en province également. Il y a souvent de l’attente… mais ça vaut le coût (et c’est une grande impatiente qui t’écrit…).

    • Bonjour Marie-Odile
      Merci pour ta réponse , mon chez moi est dans le Lot à 2h de Toulouse et 1h de Cahors, Brive ou Rodez, Montauban . Si dans ta liste il y a une adresse dans le coin je suis preneuse car Bordeaux est à 3h30 ce qui fait un peu trop loin pour des déplacements suivis et cela me reviendrait trop cher aussi .
      A bientôt
      Bonnes fêtes de fin d’année

  3. Tout pareil que Laurence du Lot !!!
    Nous voilà donc deux – au moins! – à attendre la réponse de Marie-Odile 🙂 !
    Belle année à tous et chacun…

    • Merci de votre confiance en mes conseils et recommandations… Pour le moment, je n’ai pas de nom à vous recommander dans cette région. C’est tellement délicat et surtout, je ne me vois pas vous recommander qui que ce soit que je n’ai pas rencontrée et déjà « essayée » (même principe que pour le reste de ce blog : je ne recommande que du vécu…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *