Les constellations familiales, c’est quoi ?

constellation familialeDans la série, « j’ai testé pour vous » (après les stages de Biodanza et les ateliers Clown), j’ai vécu ce weekend ma première « constellation familiale » (oui, je sais, ceux qui me connaissent vont se pincer… Comme quoi, tout arrive !…  😆 )

Mais c’est quoi une constellation familiale ? Ca sert à quoi ? C’est bien ???…  🙄

La constellation familiale est une thérapie familiale brève, transgénérationnelle, créée dans les années 1990 par le psychothérapeute Bert Hellinger.

Cette approche est fondée sur la mise au jour de l’inconscient familial via des jeux de rôles et de psychodrames, dans le but de résoudre certains conflits. Le terme « constellation » désigne le fait de « placer la famille dans l’espace », l’hypothèse étant que certains de nos comportements, malaises ou maladies seraient les reflets de conflits non réglés des générations précédentes.

Dans cette perspective, nous appartenons à un système familial constitué non seulement de nos parents, frères et sœurs, conjoint(s) et enfants, mais aussi de toutes les générations antérieures et de toutes les personnes qui ont pu être impliquées dans le destin de notre famille.

Par la mise en lumière des événements « oubliés » (et de leurs implications cachées), l’objectif d’une constellation brève est de comprendre, puis de rétablir l’ordre dans le système familial, afin de permettre à chaque membre d’assumer la charge des responsabilités qui lui incombent et de réintégrer sa place, son rôle, en toute sérénité.

Au sein du groupe constitué des participants à la constellation, les personnes choisies comme représentants des membres du système, vont parfois ressentir des émotions intenses, qui seront ensuite interprétées. Ces ressentis sont totalement intuitifs, mais bien réels, alors que les participants ne connaissent pas les personnes concernées, ni même leur histoire personnelle. Ces intuitions ou ressentis corporels sont envisagées comme une indication sur ce qui a pu se jouer dans le passé ou des liens encore présents entre ces êtres.

Une fois le problème mis en lumière, il peut alors être « réparé » par des gestes ou des paroles précises qui soulagent les malaises et font évoluer le système global, vers une plus grande harmonie. L’acceptation du passé, appréhendée comme la reconnaissance d’une infraction contre l’ordre naturel, tendrait à dispenser la personne -et son milieu relationnel ou familial- de reproduire les mêmes schémas et permettrait ainsi, l’émergence d’une vision nouvelle du système.

L’un des objectifs est de résoudre des « intrications », c’est-à-dire des identifications plus ou moins conscientes avec des ascendants. Par loyauté pour le système familial, il est en effet fréquent qu’un descendant, par son comportement, veuille rappeler à la conscience familiale collective, une personne « exclue » du système, dont le destin n’a pas été accepté (ou assimilé). Cette systèmie familiale est à comprendre au sens large : elle inclut aussi les partenaires précédents des parents, les victimes ou les persécuteurs, les camarades de combat ou de captivité, ainsi que les membres de la famille.

Et c’était bien ton truc ?…  🙄

Oui, c’était une expérience riche et instructive. Tout ce que je peux dire, c’est que c’est plutôt bluffant et qu’il faut le vivre pour le croire. C’est assez perturbant pour un esprit rationnel de voir des parfaits inconnus ressentir des émotions, ou avoir des intuitions parfaitement pertinentes, par rapport à des situations dont ils ignorent tout. Comment est-ce possible que des prénoms « dits au hasard » surgissent et sont finalement tout… sauf le fruit du hasard ? Le processus  inconscient mis en oeuvre est de toute évidence, très puissant mais reste finalement, très mystérieux.

Ma recommandation :

Les constellations fleurissent sur le marché et j’ai croisé des personnes dont les expériences précédentes n’ont pas été (du tout) bien vécues. Ici, encore plus qu’ailleurs, il est très facile de tomber sur des apprentis sorciers ou des pseudos thérapeutes qui, en toute bonne foi -et c’est bien cela le pire…-, vont exercer une thérapie amatrice et dangereuse pour vous. Renseignez-vous donc bien, avant de vous inscrire !… De préférence, ne choisissez qu’une personne qui vous a été recommandée par quelqu’un de confiance. J’aurais tendance à ajouter : choisissez un(e) VRAI(E) psychothérapeute pour vous accompagner, qui saura gérer en douceur, tout ce qui  émergera au sein du groupe et qui ne sera pas dans la toute-puissance. 

Constellation familiale à Paris : qui choisir ?

Mon choix :

martine_massonLes constellations de Martine MASSON : elles ont lieu du samedi 14h-19h et Dimanche de 10h à 18h. Prix : 180 euros par week-end.

Ses dates pour 2017 sont : 28 et 29 janvier, 11 et 12 mars, 17 et 18 juin, 16 et 17 septembre, 25 et 26 novembre.

Ses dates pour 2018 sont : 24 et 25 février, 21 et 22 avril, 23 et 24 juin, 13 et 14 octobre, 15 et 16 décembre.

Inscription par email : martisson2@gmail.com

constellation

Et vous ? Quelle est votre expérience des constellations ? Vous en pensez quoi ?…

N’hésitez pas à partager vos ressentis, vos émotions et vos idées en commentant cet article. Votre commentaire est précieux !…

(Pour publier un commentaire, cliquez sur la petite bulle format BD à côté du titre de l’article… Merci d’avance pour votre partage !…)

2 réflexions au sujet de « Les constellations familiales, c’est quoi ? »

  1. Je souscris totalement à vos « recommandations »… et même plus! Car bien se renseigner avant de s’inscrire ne suffit pas toujours… J’avais choisi une « constellatrice » semble-t-il (re)connue, et se réclamant de l’enseignement de Christiane Singer, ce qui me semblait un gage de solidité. Il s’est avéré que non… Je pense effectivement que c’est quelqu’un de bonne foi… mais qui est dans la toute-puissance, en effet. Sans doute a-t-elle pratiqué les constellations avec plus d’humilité au début?… puis elle s’est laissée dépasser, gagner par l’illusion de la maîtrise…
    Mon expérience a donc été désastreuse : la constellation a fait émerger des choses que la constellatrice n’a absolument pas su gérer, elle a détourné le regard et m’a laissée en rade face à ce Beyrouth intérieur… J’ai eu l’impression – sans pouvoir l’affirmer? – que ce qui se vivait en moi touchait en elle des choses personnelles et cela la mettait mal à l’aise. Bref, sa posture n’a pas été du tout professionnelle, et même pas très humaine…
    Il m’a fallu un moment pour recoller mes morceaux, mais j’ai eu une chance : je crois que, finalement, j’avais suffisamment de solidité au fond de moi pour pouvoir me relever… Quelqu’un de plus fragile aurait pu basculer tout à fait…
    J’ai par la suite essayé de revenir sur cette expérience avec elle, par mail : elle est dans le déni total!

    • Merci pour votre témoignage qui illustre bien ce qui peut se passer quand la personne qui dirige la constellation n’est pas assez formée et/ou supervisée.
      Tous ces apprentis sorciers, sans scrupule et sans conscience d’eux-mêmes (et de leurs actes) sont un réel fléau -pour ne pas dire danger- dans le domaine du développement personnel (et du coaching…). Il faut rester vigilant… et être (très) bien conseillé !

      C’est la raison pour laquelle je recommande Martine MASSON qui répond à mes critères, hyper sélectifs, je le reconnais… mais qui peut le plus, peut le moins, n’est-ce pas ?
      Martine Masson est psychologue clinicienne. Elle possède un DESS de psychopathologie, un DU sur le deuil et est également sexothérapeute. Ell est membre titulaire de la Société Française de Sexologie Clinique et est titulaire du CEP (certificat européen de Psychothérapie). Elle est également superviseur diplômée… Bref, elle enseigne la thérapie et assure elle-même des thérapies individuelles, de couple et de groupe. Pour l’avoir plusieurs fois vu à l’oeuvre, elle sait gérer ce qui émerge… et ne laisse personne en plein désarroi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *