Eloge de nos kifs quotidiens

 

gratitude bretagneEt si désormais vous faisiez la liste de vos trois « kifs quotidiens » ? C’est l’exercice que propose Florence Servan-Schreiber dans son livre (et dans la vidéo ci-dessous) : tous les soirs avant de dormir, vous remémorer vos 3 petits -ou plus grands- plaisirs de la journée.

 « Pourquoi faire ?… », me direz-vous.

Parce que c’est le meilleur moyen de se sentir plus heureux, plus relié et en un mot, PLUS VIVANT. C’est prouvé : c’est aussi une méthode pour vivre plus longtemps. Des études ont montré que l’attention portée aux petits détails de notre vie peut nous faire gagner de précieuses années de longévité : sept ans en moyenne, si nous savons réaliser la saveur de ce que nous vivons. 

Si nous souffrons de solitude, l’exercice de gratitude peut aussi réduire ce sentiment, car il provient, par nature, de quelque chose d’extérieur à nous. De même, notre cerveau ne peut pas, à la fois, ressentir de la gratitude et éprouver en même temps, de la contrariété, de la colère ou du ressenti pour quelque chose qui nous blesse : une bonne manière de maintenir le stress à distance.

gratitude je trouve des motifsComment faut-il faire ?

C’est simple. il suffit de noter dans un petit carnet, nos trois, quatre ou cinq « kifs » de la journée. Cela peut être un rendez-vous amical ou amoureux, une petite victoire au travail, un bon repas, la lecture d’un bon livre…. mais aussi des choses encore plus simples :  un coucher de soleil, une chanson qui nous a fait chanter dans la voiture ou même une simple pensée qui nous a fait du bien.

Sachez-le : faire cet inventaire à la Prévert juste avant de s’endormir procure un sommeil plus profond et plus long. Cet exercice quotidien fait  progresser la sensation de bonheur, au bout de trois semaines seulement : ça vaut le coup d’essayer. Cela permet de vivre non seulement plus longtemps, mais aussi en meilleure santé.

Et si, en ce moment, « rien ne va » ? Figurez-vous que c’est peut-être dans ces moments là, que l’exercice est le plus utile, précisément quand la vie nous déçoit et ne nous apporte pas ce que nous souhaitons. Dans ce cas, appliquer le filtre de la gratitude à nos petits moments de plaisir – à défaut de nos moments de bonheur- nous permet de réaliser quand même notre chance : être là, simplement vivant, ici et maintenant.

Pour en savoir plus sur ce sujet, je vous recommande cette petite vidéo très agréable à regarder, de Florence Servan-Schreiber

Et vous ? Quels sont vos 3 kifs par jour ? Et si vous commenciez dès ce soir, votre petit carnet, pour tenir à jour votre journal de gratitude ?

gratitude I am grateful for

Cette vidéo, cet article vous ont-ils touché ? Votre avis m’intéresse…

N’hésitez pas à commenter !!…

(Pour publier un commentaire, cliquez sur la petite bulle format BD à côté du titre de l’article… Merci d’avance pour votre partage !…)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *